t f R p
^

Palmarès des films en compétition du 14ème festival Du grain à démoudre

 
 

Journal vidéo – Remise des prix

 

Prix du grand jury « du grain à démoudre »

Meilleur long-métrage : 
The Lunchbox

 

The Lunchbox de Ritesh Batra / Inde, France, Allemagne, fiction, 2013, 1h44

Synopsis : Une erreur dans le service pourtant très efficace de livraison de lunchboxes (les « Dabbawallahs » de Bombay) met en relation une jeune femme au foyer et un homme plus âgé, au crépuscule de sa vie. Ils s’inventent un monde à deux grâce aux notes qu’ils s’échangent par le biais du coffret repas. Progressivement, ce rêve menace de prendre le dessus sur leur réalité.

Sélection Cannes 2013, Semaine de la critique —- Sortie nationale le 11 décembre 2013

 

Meilleur court-métrage :
The Devil

 

The Devil, de Jean-Gabriel Périot / France, documentaire, 2012, 7′)

Synopsis : Vous ne savez pas qui nous sommes…

 

 

Prix du public

Meilleur long-métrage : 
Wajma, une fiancée afghane

 

Wajma, une fiancée afghane, de Barmak Akram / France, Afghanistan, fiction, 2013, 1h25

Synopsis : Il neige sur Kaboul, et Mustafa, serveur, séduit Wajma, une jolie étudiante. Ces derniers débutent une relation clandestine. Ils sont joyeux et passionés mais également conscients des règles de la société qu’ils enfraignent. Lorsque Wajma se rend compte de sa grossesse, elle commence à douter de la sincérité de Mustafa et de son désir de se marier. Son père devra alors choisir entre l’honneur de sa famille et son amour pour sa fille.

 

Meilleur court-métrage :
Couvre feu

 

Electric Indigo, de Jean-Julien Collette / Belgique, France, fiction, 2013, 24′

Synopsis : Il est parfois difficile pour une petite fille d’affronter le regard des autres et prendre conscience de sa propre identité, surtout quand on n’a jamais connu sa mère et que la seule référence est l’amour de deux pères hétérosexuels unis par les liens d’un mariage « non charnel ».

 

 

Prix des jeunes cinéphiles

Meilleur long-métrage :
Wajma, une fiancée afghane

 

Wajma, une fiancée afghane, de Barmak Akram / France, Afghanistan, fiction, 2013, 1h25

Synopsis : Il neige sur Kaboul, et Mustafa, serveur, séduit Wajma, une jolie étudiante. Ces derniers débutent une relation clandestine. Ils sont joyeux et passionés mais également conscients des règles de la société qu’ils enfraignent. Lorsque Wajma se rend compte de sa grossesse, elle commence à douter de la sincérité de Mustafa et de son désir de se marier. Son père devra alors choisir entre l’honneur de sa famille et son amour pour sa fille.

 

Meilleur court-métrage :
Five ways to kill a man

 

Five ways to kill a man, de Christopher Bisset / Allemagne, fiction, 2012, 12′

Synopsis : Dans un monde semblable au nôtre où chaque décision à son propre effet, la question de la responsabilité personnelle dans l’action collective et ses conséquences économiques sont mises en lumière.

 

 

Prix de la section audiovisuelle du Lycée Jean Prévost (Montivilliers)

Meilleur long-métrage :
The Lunchbox

 

The Lunchbox de Ritesh Batra / Inde, France, Allemagne, fiction, 2013, 1h44

Synopsis : Une erreur dans le service pourtant très efficace de livraison de lunchboxes (les « Dabbawallahs » de Bombay) met en relation une jeune femme au foyer et un homme plus âgé, au crépuscule de sa vie. Ils s’inventent un monde à deux grâce aux notes qu’ils s’échangent par le biais du coffret repas. Progressivement, ce rêve menace de prendre le dessus sur leur réalité.

Sélection Cannes 2013, Semaine de la critique —- Sortie nationale le 11 décembre 2013

 

Meilleur court-métrage :
Couvre feu

 

Electric Indigo, de Jean-Julien Collette / Belgique, France, fiction, 2013, 24′

Synopsis : Il est parfois difficile pour une petite fille d’affronter le regard des autres et prendre conscience de sa propre identité, surtout quand on n’a jamais connu sa mère et que la seule référence est l’amour de deux pères hétérosexuels unis par les liens d’un mariage « non charnel ».

 

«
 
»

Partager sur vos réseaux